Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de formation en alternance, associant formation pratique en relation avec la qualification recherchée, et formation théorique dans un organisme de formation externe ou interne à votre entreprise. C’est donc un contrat conclu entre un employeur et un salarié. Il permet l’acquisition d’une qualification professionnelle reconnue et le renforcement des compétences professionnelles.
Pour compléter cette formation, le salarié peut désormais être accueilli dans d’autres entreprises afin de recourir, notamment, à des équipements ou des techniques qui ne sont pas utilisés par son employeur.
Toutes les entreprises assujetties au financement de la formation professionnelle continue sont concernées.
Sous forme de CDD de 6 à 12 mois ou bien d’un CDI, le contrat de professionnalisation peut comporter une période d’essai. Le titulaire de ce type contrat est un salarié à part entière, sous le contrôle d’un tuteur, pour être accueilli, accompagné et formé. Ce tuteur doit être volontaire, confirmé, et justifier d’une expérience d’au moins deux ans.
Le temps de travail d’un salarié en contrat de professionnalisation est le même que les autres salariés de l’entreprise et le temps passé en formation est considéré comme du temps de travail.

Mais à qui s’adresse ce contrat ?

Peuvent en bénéficier notamment les jeunes âgés de 16 à 25 ans ou les demandeurs d’emploi de 26 ans et plus. D’ailleurs le montant de la rémunération perçue varie selon l’âge et le niveau de formation du salarié.
Il est calculé sur la base d’un pourcentage du SMIC ou du minimum conventionnel.

Quels sont les avantages ?

Les employeurs de salariés en contrat de professionnalisation peuvent bénéficier, selon les cas, d’un certain nombre d’aides financières et notamment :
-l’exonérations des cotisations patronales d’assurances sociales (assurance maladie, maternité, invalidité, vieillesse-décès),
-une aide de 2.000 € est versée à toutes les entreprises à l’embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 45 ans et plus en contrat de professionnalisation,
-une aide forfaitaire attribuée à l’employeur par Pôle Emploi pour l’embauche d’un demandeur d’emploi de 26 ans et plus.
Enfin, le contrat de professionnalisation est obligatoirement écrit sur un formulaire type cerfa disponible sur le site www.travail-sante.gouv.fr.
Ce formulaire dûment complété par l’employeur et le bénéficiaire de la formation sera à adresser à l’OPCA concernée qui en examinera la recevabilité et informera de sa décision sur la prise en charge financière de la formation.

signature nathalie trapier