Les dividendes 2018 : nouvelle imposition

Aujourd’hui, les dividendes perçus par les personnes physiques font l’objet d’une prélèvement forfaitaire au taux de 21%, puis sont soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu après application d’un abattement de 40%.

A partir de 2018, les dividendes sont soumis à un prélèvement forfaitaire unique (PFU) au taux de 12,80%. Ajouté aux prélèvements sociaux relevés à 17,20%, la taxation globale s’élève alors à 30%.

La différence  réside dans le taux du prélèvement abaissé à de 21% à 12,80 % pour s’aligner sur le PFU. Cependant avec ce nouveau dispositif, l’abattement des 40%  ne sera plus applicable.

signature nathalie trapier