Maîtriser sa trésorerie

Maîtriser sa trésorerie

Les 7 causes les plus courantes conduisant à la dégradation de la trésorerie ?

Des investissements payés au comptant

Les immobilisations de plus de 1500€, prises individuellement ou globalement, doivent être financées par emprunt, car leur durée de vie est supérieure à 1 an. Le banquier vous accordera plus facilement un prêt pour travaux ou immobilisation plutôt qu’un découvert !
Notre conseil : si la dépense est déjà faite, il n’est pas trop tard pour demander un financement à
votre banquier en lui fournissant les factures d’achats.

Des remboursements d’emprunts trop importants

En empruntant des sommes importantes ou sur une durée trop courte, l’importance des annuités par rapport à la capacité de remboursement qui peut avoir diminué depuis la demande du financement, entraîne une dégradation du compte bancaire.
Notre conseil : négocier avec votre banquier un ré-étalement des dettes financières, demander un
emprunt de restructuration ou réinjecter des économies personnelles.

Des bénéfices en baisse

Moins de chiffre d’affaires, une baisse de la marge, des dépenses trop élevées conduisent à un bilan en déficit.
Notre conseil : Il faut analyser prioritairement les dépenses pour les faire baisser. Renégocier vos
contrats demande du temps certes, mais une économie en sera dégagée. Ensuite, il faut revoir votre
politique commerciale pour accroitre votre chiffre d’affaires. Et analyser vos marges, car une vente
ou un chantier à perte ou non rentable impacte directement le résultat.

Des prélèvements supérieurs au bénéfice

Si le chef d’entreprise retire toujours plus d’argent que l’entreprise n’en gagne, les réserves s’amenuisent et la trésorerie s’essouffle.
Notre conseil : à titre personnel, vous pouvez également renégocier vos emprunts (les taux
baissent !), demander une aide financière à vos proches, et aussi, réduire temporairement votre
train de vie. Il en va de la survie de votre travail et de l’entreprise.

Des stocks trop lourds

En cas de ralentissement de l’activité ou de gros approvisionnement, des produits subissent un vieillissement avec effet « démodé ou périmé » et sont invendables à prix normal.
Notre conseil : Eliminer les produits à rotation lente, travailler en flux tendu, ne pas répondre aux offres promotionnelles si le stockage est d’une durée supérieure à 2 mois, faites acheter les matières premières par le client pour les activités de bâtiment (sauf si TVA à 7%).

Un crédit client trop important

Les clients sollicitent des accords de paiement, et les délais se rallongent chaque fois un peu plus. Mais cela ne rapporte ni des intérêts, ni des nouveaux clients. Et même si certains clients apprécient votre tolérance, vous n’aurez aucune garantie sur sa fidélité car le prix le plus bas l’emporte souvent au détriment du service et de la qualité !!!
Notre conseil : facturez immédiatement ou à la réception de fin de chantier, demandez des
acomptes de 30% minimum lors de l’accord du devis, assurez-vous de la solvabilité du client,
n’hésitez pas à relancer les clients le plus souvent possible et par tous les moyens, n’accordez des
délais de paiement qu’en échange de la remise de chèques à déposer aux dates convenues,
suspendez la continuation des prestations en l’absence d’acomptes complémentaires.

Un crédit fournisseurs trop faible

Allonger un délai de règlement revient à améliorer sur une courte période la situation de trésorerie. Toutefois, évitez d’ébranler la confiance de vos fournisseurs qui douteraient de votre solvabilité.
Notre conseil : renégociez pour rallonger vos délais de paiement de 15 jours minimum, parfois avec
un bilan à l’appui, recherchez de nouveaux distributeurs qui vous accorderont plus de souplesse dans
leur 1ère approche commerciale, faites jouer la concurrence pour obtenir une révision du calendrier
et des tarifs, allez surfer sur le web pour trouver des produits plus attractifs, voir, sur le marché de l’occasion pour certains matériels.
Nous pouvons vous apporter nos conseils pour vous aider dans ces démarches, n’hésitez pas à nous contacter !

signature nathalie trapier