Vagues de froid : comment l’employeur doit-il protéger ses salariés ?

Lorsque ses salariés sont exposés aux risques liés au froid, l’employeur est notamment tenu de leur fournir des équipements adaptés et d’aménager leur poste de travail.
 
Les températures climatiques extrêmes liées au froid peuvent avoir de nombreuses conséquences sur la santé des travailleurs en extérieur tels que les ouvriers du BTP et les salariés agricoles. Ils sont, en particulier exposés à des malaises et à une diminution de leur vigilance favorisant ainsi les accidents du travail.
 
Pour assurer leur sécurité et protéger leur santé, les employeurs doivent évaluer ces risques en tenant compte, notamment, des caractéristiques des travailleurs (leur âge, leur état de santé…) ainsi que des tâches qu’ils doivent accomplir..
 
Il est dès lors recommandé aux employeurs :
- de réorganiser le travail, par exemple, en limitant l’exposition des salariés au froid, en leur accordant des temps de pause adaptés et des récupérations supplémentaires mais aussi en favorisant le travail en binôme ;
- d’aménager les postes de travail par la mise en place d’une aide à la manutention manuelle, la mise à disposition d’un local chauffé permettant de consommer des boissons chaudes et de stocker des vêtements de rechange ou de faire sécher des vêtements de travail… ;
 
de fournir aux salariés des vêtements et des équipements adaptés au froid tels que des gants ou des mitaines, des chaussures antidérapantes, un casque de sécurité avec doublure isolante et des vêtements imperméables.

signature nathalie trapier