theme_actu-en-avt_icn-like theme_actu-en-avt_icn-like Aimer l'article

La Matrice BCG

La Matrice BCG

La matrice du BCG a été créée dans les années 1970 par le groupe de conseil Boston Consulting Group.

Son utilisation se fait le plus souvent avec l’hypothèse que les produits les plus rentables sont ceux pour lesquels la part de marché est la plus forte et le marché le plus dynamique.

Aussi, elle est une matrice en deux dimensions d’analyse du portefeuille produits de l’entreprise. C’est-à-dire qu’elle comprend la part de marché relative de l’entreprise et le dynamisme du marché exprimé par son taux de croissance.

 

Les 4 termes

Selon leur position sur la matrice, les produits de l’entreprise peuvent être divisés en quatre catégories :

 

Les produits vaches à lait
Un produit vache à lait est un produit à part de marché forte sur un marché en faible croissance. Les produits vaches à lait sont la source principale des bénéfices de l’entreprise car les investissements de production sont souvent déjà amortis.

 

Les produits vedettes ou appelés aussi stars

Un produit vedette est un produit à part de marché forte sur un marché encore en croissance. Il a encore la possibilité de se développer.

Bien que les produits vedettes ne soit pas toujours les plus rentables à cause des investissements marketing qui doivent encore être amortis, l’objectif à terme est qu’ils deviennent des produits vaches à lait.

 

Les produits dilemmes

Un produit dilemme est un produit à part de marché faible sur un marché en forte croissance. On s’interroge souvent sur la pertinence de poursuivre la production en fonction des chances de croissance de la part de marché.

 

Les produits poids mort

Un produit poids mort est un produit en perte de vitesse et qui à terme ne rapportera plus de bénéfices à l’entreprise.

 

Les buts de cette stratégie

  • Cerner dans quelle catégorie se situent nos produits et services
  • Avoir le moins possible de produits poids morts
  • Avoir au moins un produit vache à lait pour attirer et fidéliser de nouveaux clients
  • Utiliser le potentiel des produits vedettes
  • Savoir faire des choix. Par exemple, les produits dilemmes sont dans une phase de déclin. Il faut donc choisir de les mettre en avant ou d’arrêter la production

 

Envie de lire d’autres articles sur la stratégie managériale ? Voici le lien pour vous : ici


0

1

Partager l'article :