theme_actu-en-avt_icn-like theme_actu-en-avt_icn-like Aimer l'article

Les Risques Psychosociaux (RPS) dans le document unique

Pourquoi faut-il savoir ce qu’est un RPS ? Quel est l’utilité du document unique ? Quelles sont les actions à mener des employeurs ? Pourquoi aborder le sujets des risques psychosociaux ? De nos jours, la psychologie a une réelle place et considération dans le monde du travail. Les diagnostics et les transcriptions sont primordiaux afin de palier aux divers freins que pourraient voir apparaître l’employeur et l’employé lui-même.

Zoomons sur la définition de RPS

RPS comme indiqué est le diminutif de “Risques Psychosociaux”. Ils peuvent se traduire par des troubles de la concentration ou du sommeil. La personne atteinte va également montrer de la nervosité, des signes d’une importante fatigue ou encore avoir des palpitations.

Malheureusement, le nombre de salariés déclarant souffrir des symptômes liés à des risques psychosociaux ne fait qu’accroître. Cette augmentation se retrouve dans tous les secteurs d’activités. Les RPS impactent grandement le fonctionnement des entreprises. Cela se traduit par de l’absentéisme, un fort turnover, une mauvaise ambiance de travail, etc.

Beaucoup de facteurs peuvent intervenir et engendrer des Risques psychosociaux. Des difficultés à trouver sa place au sein de l’équipe, des missions stressantes, du harcèlement moral ou/et physique, une faible autonomie et/ou manque reconnaissance de son travail, sont tous des éléments qui peuvent faire apparaître ce phénomène chez un employé.
Également, les RPS peuvent réellement affecter la santé physique et mentale de l’individu. Dépressions, maladies cardiovasculaires, suicides, anxiété sont le triste résultat des risques psychosociaux.
Heureusement, ces risques peuvent être prévenus. Les conditions de travail peuvent être améliorées dans le but d’éviter ceci.

Qu’est ce que le document unique ?

Rappelons une brève définition du document unique. Le document Unique d’Évaluation des Risques de son nom complet est l’examination des risques. Elle est l’objet d’une démarche de prévention dans le but d’identifier et classer les risques auxquels les salariés peuvent être exposés.

Tout ces éléments est consigné dans un document : le Document Unique de Sécurité.

Afin d’établir le Document Unique d’Évaluation des Risques, l’entreprise met en place des évaluations de sécurité. La procédure a pour principal but d’assurer la prévention des risques d’accidents professionnels, la protection de la santé et la sécurité des employés au sein de l’entreprise, mais aussi l’optimisation des conditions de travail.

Le lien avec les Risques psychosociaux et le document unique est qu’ils apparaissent désormais dans la liste des risques dans le monde du travail. De plus, ce document est essentiel au bien être et à l’examination de la bonne santé des salariés.

L’obligation légale et ses démarches

Premièrement, chaque employeur doit prendre les mesures nécessaires. Il s’agit d’assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des salariés.

Pour remplir cette obligation légale, il doit notamment :

évaluer les risques professionnels dont les risques psychosociaux (RPS)

– et transcrire les résultats de cette évaluation dans le document unique d’évaluation des risques.

L’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) propose un outil pour aider les entreprises de plus de 50 salariés dans leur évaluation des RPS. Sa démarche se découpe en 5 étapes :

– préparer l’évaluation des RPS

– évaluer les facteurs de RPS et c’est à ce stade que l’INRS préconise notamment d’organiser des entretiens collectifs par unité de travail et aborde la transcription dans le document unique

– élaborer le plan d’actions

– mettre en œuvre le plan d’action

– suivre et évaluer les actions.

Vous pouvez retrouver ces étapes en cliquant sur le lien

Le rôle de l’employeur et sa sensibilisation

 

Tout d’abord, l’employeur a besoin de savoir que ces risques existent et dans tout type d’activité. Cela peut paraître évident mais il est important de le préciser car beaucoup ne décryptent pas les signes.

Prendre le temps de se sensibiliser et de sensibiliser ses salariés aux RPS n’est pas une perte de temps !

En effet, connaître les risques et les reconnaître évitent bien du temps perdu. Un employé “en détresse” ou un responsable lui-même touché permet d’avoir une prise en charge à temps et de sauver la santé mentale et physique de l’individu. Mais pas que ! Si problème il y a avec un ou plusieurs membres de l’équipe et/ou que l’on constate des phénomènes tels que l’absentéisme, un fort turnover etc, c’est que le travail et/ou son environnement doivent être modifiés. L’employeur doit donc montrer à ses salariés qu’il les écoute et agit pour leur bien-être.

Pour finir, les RPS sont des troubles qui peuvent disparaître si nous sommes bien entourés et compris. Nous passons plus de temps au travail qu’auprès de notre famille ou des personnes avec qui nous vivons alors il est important d’avoir une bonne entente avec ses collègues, son employeur, ses supérieurs.

Cet article vous a intéressé et vous souhaitez plus de réponses ? N’hésitez plus ! Nos offres sont à votre disposition en cliquant sur ce lien

Contactez nous également via l’adresse e-mail suivante : contact@arcancial.fr ou par téléphone au 01 64 03 00 59


0

1

Partager l'article :